Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
   
 
Accueil > Expositions & Evènements > Courbet, Clergue : rencontre photographique  
 


Henri Tournier
Portrait de Gustave Courbet à l’âge de 42 ans - 1861
Épreuve sur papier format carte de visite - 10 x 6 cm
Ornans, Institut Gustave Courbet
© Institut Gustave Courbet, Ornans - cliché Claude-Henri Bernardot



Lucien Clergue (1934-2014)
Source du Pontet, 1979
Photographie noir et blanc
Ornans, Institut Gustave Courbet
© Institut Gustave Courbet, Ornans - cliché Claude-Henri Bernardot – Atelier Lucien Clergue

Courbet, Clergue : rencontre photographique
du 17 décembre 2016 au 30 avril 2017

Gustave Courbet est témoin de la naissance de la photographie et comprend très vite l’intérêt de cette technique qui est la grande révolution culturelle du XIXe siècle.
Lucien Clergue, photographe et même premier photographe académicien, est le créateur des Rencontres internationales de la photographie à Arles. En 1979, il vient à Ornans, à l’invitation de l’Institut Courbet, découvrir et photographier le pays de Courbet. L’exposition est l’histoire de cette rencontre.

De 1839, date où le daguerréotype est présenté en séance solennelle à l’Académie des Sciences, à 2007, date de la réception de Lucien Clergue à l’Académie des Beaux-Arts, près de 170 ans se sont écoulés et la photographie est devenue un art à part entière, le 8e art !

Constituée à partir du fonds photographique de l’Institut Courbet, associé à celui du musée et aux prêts de collectionneurs particuliers, cette exposition explique dans un premier temps le rapport que Gustave Courbet entretient avec la photographie.
Elle montre comment le Maître du Réalisme prend la pose, à Paris, devant Étienne Carjat, Nadar, Pierre Petit... ou devant l’objectif d’Eugène Feyen à Ornans et comment il utilise la photographie pour faire connaître son œuvre et concevoir ses tableaux.

L’exposition présente ensuite les photographies réalisées par Lucien Clergue sur les traces du peintre.
Lucien Clergue, l’arlésien, est alors très impressionné par le territoire de Courbet. « En quittant la vallée de la Loue, il y a quelques semaines, [...] Clergue avait, sur notre pays jurassien, les mots les plus élogieux et avec son accent arlésien, les plus superlatifs : à l’en croire, les gorges de Nouailles, c’est le Nevada, l’Amérique, le Mexique... » écrit Jean-Jacques Fernier, alors conservateur du musée Courbet.

Plus de trente photographies d’époque sont ainsi exposées, certaines dialoguant directement avec des œuvres de Gustave Courbet, en particulier Le Château d’Ornans, prêt d’une collection particulière, un hommage au Pays de Courbet.
Nus, Nus zébrés, Gitans, Picasso, Cocteau, Surimpressions Tauromachie, Corrida, Paysages, Sables... Les œuvres de Lucien Clergue figurent dans les collections des plus grands musées. Celles qui sont présentées par le musée Courbet et l’Institut Courbet sont inédites.

Commissariat de l’exposition
Carine Joly, Conservateur-adjoint de l’Institut Gustave Courbet
Équipe de Conservation du musée Gustave Courbet

Exposition co-organisée par le musée Courbet et l’Institut Courbet.

 
Télécharger le dossier complet (PDF, 1 Mo)
 
Télécharger la programmation culturelle (PDF, 0,8 Mo)
 
En savoir + sur le musée Gustave Courbet
   










 
Informations pratiques
             
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits