Présentation de l'Association des Conservateurs des Musées de Franche-Comté   |  Guide de visite  |  Librairie  |  Contactez-nous  |  Lettre d'information |  Ok
 
 
Expositions & Evènements Invitation aux voyages A la découverte des collections Nos musées
 
 
Le musée  Les collections  Actualités  Info. pratiques  Librairie
 
 
Accueil > Nos musées > Musée d'Archéologie de Lons-le-Saunier > Le musée > A propos du musée...  
 
 
zoom

  

1. Jacques Bonjour (dessin P.-Y. Videlier)

2. Zéphyrin Robert

3. Louis-Abel Girardot

 
 
 

A propos du musée…

Depuis novembre 2009 : déménagement et installation du musée au Centre de Conservation et d’Etude René Rémond, 133 rue René Maire à Lons-le-Saunier. Ce bâtiment à faible impact environnemental a pour vocation de conserver et faciliter l’étude des collections du musée des Beaux-Arts et du musée d’Archéologie.

Novembre 2006-Novembre 2009 : déménagement du musée et installation transitoire dans l’Hôtel de Balay au 7 rue des Cordeliers à Lons.

Depuis novembre 2004 : Jean-Luc Mordefroid, directeur du service municipal d’Archéologie depuis 1992, devient également directeur du musée d’Archéologie du Jura.

2002 : Le musée est reconnu par la Direction des Musées de France comme un établissement muséal à part entière et obtient le label « Musée de France ».

1985-2004 : Marie-Jeanne Lambert, conservateur.

1985 : installation des collections et expositions d’archéologie dans les anciens Docks des fromages comtois rue Richebourg.

1958-1993 : Michel Bourgeois-Lechartier, conservateur.

1952-1956 : Marcel Chabro, conservateur.

1946-1950 : Louis Grégoire, conservateur.

1937-1945 : Paul Etienne, conservateur.

1896-1937 : Louis-Abel Girardot, conservateur jusqu’à sa mort. A partir de 1919, Emile Monot, conservateur des Beaux-Arts, supplée Girardot.

1865-1896 : Zéphyrin Robert, conservateur.

1858-1864 : Jacques Bonjour, conservateur.

1857 : la Société d’émulation du Jura abandonne son musée et sa bibliothèque à la ville de Lons-le-Saunier. Nomination de conservateurs adjoints auprès du conservateur Nicolas Piard : Jacques Bonjour pour l’Histoire Naturelle, le peintre Maurice Buchin pour les Beaux-Arts et Frère Ogérien pour l’Histoire Naturelle et la Minéralogie.

1820 : Désiré Monnier devient conservateur honoraire et Nicolas Piard conservateur adjoint jusqu’en 1857.

1817 : création de la Société d’émulation du Jura : la gestion du musée et de la bibliothèque lui est confiée.

1812 : ouverture du musée, Désiré Monnier est délégué par le préfet comme conservateur.

18 août 1812 : à la demande du préfet Destouches, une décision ministérielle autorise la formation d’un musée départemental du Jura, à partir des collections constituées les années précédentes.

 
Première page Page précédente 1 2 Page suivante Dernière page
 
   
Archives | Les petits plus ! | Plan du site | Association des conservateurs | Nos partenaires             Mentions légales | Crédits